I Ouest-Bois : premières impressions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

I Ouest-Bois : premières impressions

Message par Admin le Mar 28 Fév - 11:00

Bendell est une petite ville industrieuse à l'orée de l'Ouestbois. Elle appartient à la noble famille Emull depuis sa création et vit de la forêt : on y découpe les arbres gigantesques du bois avant de les envoyer dans tout Navarene mais aussi dans les royaumes voisins de Ghan et Draolis. On y fabrique aussi, avec les essences moins nobles, un papier recherché dans les sept royaumes.
Profitant d'une série d'édits impériaux appelant à la colonisation de ce vaste espace vierge coupant Navarene de sa côte, la famille Emull a cherché à accroître ses activités, mais s'est heurté aux créatures autochtones et aux difficultés d'un terrain tant sauvage qu'imprévisible.
Alors que l'été commence, la Sapientère Orfa de l'Université Asaranti de Charmonde, est chargée d'aider la colonie de Fort Charissa située à quelques jours à l'ouest de Bendell dans ses entreprises. Elle choisit pour l'accompagner trois jeunes hommes.


Viz, est aussi imprévisible que l'énergie électrique qu'il manipule avec naturel. Sargon l'Oriental accompagne tous ces mouvement d'une grâce affectée, que ce soit pour prendre le lak (une décoction d'écorce amère et énergisante de l'Ouestbois) que pour couper un membre d'un de ses adversaires avec son immense cimeterre. Quand à Solone, il est difficile de savoir ce que cache les couches de vêtements qui recouvrent jusqu'à ses yeux, si ce n'est qu'il ne semble à l'aise que dans la nuit la plus profonde...
La Sapientère, une femme élégante mais vieillissante à la tenue chargée d'amulettes ésotériques et de morceaux de synth mystérieux est cordiale, mais distante vis à vis de ses employés, ne sortant de son atelier que pour prendre un léger repas avec les hommes. L'atelier de la Sapientère est posé sur un des deux disques flottant qui forme la caravane. Disques eux-mêmes tirés par deux énormes reptiles aux écailles allant du vert émeraude sur le ventre au rouge rubis sur le front et la crête.
C'est lors d'un de ses repas que les personnages sont surpris par l'arrivée d'un homme en robe brune se guidant à l'aide d'un bâton. Il se présente comme le prêtre Aeon Frandiss le Veilleur souhaitant rejoindre la caravane de la Sapientère pour aller prêcher auprès de Fort Charissa. La sapientère accepte malgré les doutes émis notamment par Sargon.


Dès le lendemain, la caravane entre sous la forêt, et la rivière commence à ralentir sa course pour se perdre dans un immense marécage au bord duquel est établi le fort. La route devient boueuse, mais rien n'arrête les reptiles géant dans leur lent progrès.  

Trois jours plus tard, ils arrivent devant un petit fort de bois rouge presque noir posé sur une colline surplombant la rivière et ses bras multiples.
Ils ont la surprise de voir au dessus des portes des têtes d'ab-humains en putréfaction étant dévorées par d'étranges limaces aux ailes violettes et chatoyantes semblables à celles de papillons.
Nos trois héros après avoir inspecté rapidement les lieux, et plus particulièrement l'immense machine crachante et fumante sur laquelle s'affairent un groupe de mechs, pénètrent dans l'auberge, le plus grand bâtiment du fort tenu par Mostar Anderion, un vétéran de l'armée impériale qui en plus de s'occuper de l'auberge, est celui désigné par la famille pour tenir le fort grâce à une dizaine de gardes.


A la demande de la Sapientère, et après une brève discussion avec Mostar les héros se dirigent vers la Fumeuse Noire, un assemblage bruyant et puant et effrayant de roues et d'engrenages armés de scies circulaires sur bras, qui semble désespérément inadaptée au terrain difficile de la région, et vulnérable aux assauts des Siffleurs, ces ab-humains dont les chefs ornent le portail du fort. Mais sur leur chemin ils appercoivent d'étranges allez et venues devant une cabane à l'ombre d'un des bâtiment de stockage. Après que Viz ait essayé de secoué le garde en poste devant cet endroit, mais refusant d'entrer en conflit direct avec lui, nos héros décident de revenir la nuit.

Grâce à sa discrétion et sa familiarité avec les ombres, et aider par l'involontaire diversion offerte par Wiz,  Solone parvient à atteindre la cabane et y découvre une femelle Sillfeur retenue dans des conditions insupportables et soumise à un traitement abject. Plutôt que de la libérer à la faveur de la nuit, et après avoir obtenu l'approbation de la Sapientère Orfa, nos héros décident de le faire au grand jour, en prenant à témoin Mostar persuadés qu'il mettra un terme à cet odieux trafic. Ce qu'il fera en se montrant particulièrement sévère envers le garde coupable.

Admin
Admin

Messages : 7
Date d'inscription : 28/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://heartofwyrdness.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum